FacebookTwitterLinkedinGoogle BookmarksShare on Google+RSS Feed

Grâce à Frédy Roos, héritier des derniers maréchaux-ferrants, la forge a gardé son caractère d’atelier artisanal tel qu’il était dans les années 1919-1930.

Le foyer de forge, l’enclume, les marteaux, les outils représentatifs de l’époque sont des témoins d’un riche passé d’artisans qui ont oeuvré sans relâche au service du monde agricole.

Les machines tels que la perceuse à colonne, la fileteuse, la scie mécanique, la meule émerie et le marteau-pilon sont entrainées par un seul moteur et des courroies de cuir reliées à un arbre de transmission.

Tous ces équipements nécessaires à l’ensemble de l’activité qui se déroulait dans ces murs noircis par la suie du charbon et la fumée dégagée lors des ferrages des chevaux sont prêts à fonctionner comme si le forgeron avait quitté cette forge hier matin.

 

logobaspage

Copyright © 2020 Association des amis de la vieille forge de Charmey - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

SitemapsConnexion / Déconnexion - Espace privé

Hébergé et créé par InfoC.ch